Combien de temps dure une opération des varices ?

Noémie Binet

Rate this post

Savez-vous combien de temps dure une opération des varices ?

Les veines variqueuses sont des vaisseaux sanguins anormalement dilatés et enflés dont l’apparition est commune dans les membres inférieurs et les cuisses.

Elles peuvent créer une grande détresse et engendrer des problèmes sanitaires sérieux.

Différents types d’opérations peuvent se pratiquer pour soulager les inconforts et prévenir une détérioration de l’état.

Ces procédures sont une méthode rapide et efficace de réduire les symptômes et d’éviter toute répercussion.

Quand faut-il opérer des varices ?

Quand elles sont minuscules, les veines variqueuses peuvent se soigner par des injections contenant une mousse sclérosante.

Néanmoins, si le diamètre des vaisseaux sanguins saphènes est exagéré, une intervention chirurgicale est requise.

Généralement, ce type de soin s’administre en externe, sans nécessiter d’hospitalisation.

Dans des circonstances exceptionnelles, une courte hospitalisation peut être obligatoire si votre lieu de résidence est loin de plus de 50 km de l’établissement médical.

Tenez compte que cette procédure peut être onéreuse et si vous n’avez pas les moyens, jetez un coup d’œil aux pilules Veniseptico pour contrer les veines enflées.

Quelles sont les différentes opérations des varices ?

Avant de savoir combien de temps une intervention des varices peut prendre, il est essentiel de comprendre les différents types.

Des interventions médicales sont disponibles pour supprimer ou obturer les varices.

La disparition ou l’ablation des varices ne cause habituellement pas de problèmes de flux sanguin. Pourquoi ? Car le flux commence à circuler à travers d’autres veines.

Différentes techniques peuvent s’appliquer pour remédier aux varices, en fonction de leur sévérité.

Des répercussions peuvent être présentes après ces interventions, telles que des bleus, une enflure, une discoloration et une douleur modérée.

Voici une liste des procédures possibles pour gérer les veines variqueuses :

La sclérothérapie

En 1930, le psychiatre allemand Emil Kraepelin a mis en place une méthode appelée sclérothérapie. Cette technique implique l’injection d’une substance chimique liquide dans une veine.

La matière va favoriser l’enflure de la paroi vasculaire, ce qui entraînera sa restriction par la coagulation du sang. Suite à des injections répétées, le vaisseau sanguin se remplace par un tissu de cicatrisation qui s’estompera progressivement.

On administre le médicament avec une aiguille très mince dans les veines, ce qui peut provoquer une légère gêne et des douleurs musculaires pour une période limitée.

Cela peut arriver lorsque le produit se déplace dans des veines plus larges.

La procédure prend habituellement entre un quart d’heure et une demi-heure.

Le nombre de veines traitées à chaque séance dépend de leur dimension et leur localisation, mais aussi de l’état de santé général du patient.

Une sensation de picotement pouvant persister pendant deux jours et des taches écarlates à l’emplacement des injections peuvent apparaître après une sérothérapie.

Ces effets peuvent être visibles quelques jours après la procédure.

Des ecchymoses peuvent apparaître autour des emplacements où l’injection s’est effectuée et ces marques peuvent perdurer pour des périodes de jours ou de semaines.

Le spécialiste qui pratique la sérothérapie suggère d’utiliser des bas de compression pour appliquer une pression sur les artères ayant été traitées.

N’ingérez pas des médicaments anti-inflammatoires tels que l’aspirine ou l’ibuprofène dans les deux jours qui suivent la procédure. De plus, abstenez-vous de prendre des bains chauds et de rester à l’abri du soleil direct.

La microsclerotherapie

Le Docteur Giovanni Battista Marinelli a inventé la microsclerotherapie dans les années 1950. Elle est similaire à la sérothérapie ! Mais s’avère plus efficace pour traiter les petites veines dilatées qui sont presque invisibles.

En conséquence, l’aiguille possède une source lumineuse pour rendre les veines plus visibles.

La sérothérapie et le produit stimulent les parois des artères, entraînant leur faiblesse et leur soudure via la coagulation. Après de nombreuses injections, les vaisseaux se métamorphosent en tissu cicatriciel qui s’estompe graduellement.

Voici également  Comment enlever du pus sous la peau ? Les abcès cutanés

Le médecin doit consacrer plus de temps à l’examen des jambes en utilisant la lumière pour déceler les varices à soigner, ce processus prenant environ une heure. Durant cette période, des inconforts légers tels que des malaises et des douleurs musculaires peuvent survenir lors des injections.

Les répercussions supplémentaires et les recommandations sont les mêmes que celles liées à la sclérothérapie.

La chirurgie au laser

Il y a deux méthodes chirurgicales à l’aide du laser pour traiter les veines variqueuses:

  • On fait une seule application au laser
  • La procédure endoveineuse à laser vise à traiter les veines.

Les veines visibles à la surface de la peau requièrent généralement plusieurs séances simples de laser, en respectant les directives médicales avec des intervalles compris entre 6 et 12 semaines.

Le traitement au laser endoveineux est un moyen efficace de s’occuper des varices les plus graves. Cela se fait en introduisant une fibre laser à l’intérieur de la veine par le biais d’un cathéter.

Subséquemment, le médecin inspecte la veine à l’aide d’un écran d’ultrasons pour confirmer que le laser a chauffé la varice.

Au moyen de sa supériorité en termes d’efficacité par rapport à la méthode laser, une seule session est indispensable pour éliminer les varices. Une anesthésie locale peut se faire pour prévenir la souffrance.

Au cours des vingt dernières années, ce traitement a été rendu disponible à un plus grand nombre en raison de son taux de réussite estimé à 94%.

Cependant, des réactions indésirables peuvent se produire, incluant:

  • Les peaux sont affectées par des brûlures thermiques
  • La couleur de la peau change
  • Une fois la guérison achevée, des sensations de brûlure, de douleur ou de démangeaison peuvent être présentes en raison d’une blessure nerveuse
  • Des agglomérats sanguins dont la taille varie peuvent se former dans les veines.

La thérapie d’ablation endoveineuse

L’excision endoveineuse est une méthode qui se sert des ultrasons afin de soigner une veine variqueuse.

Une petite coupure est faite, suivie de l’insertion d’une fibre qui se déplace à l’endroit souhaité.

Un dispositif à ultrasons se trouve à l’extrémité du tube réchauffe la cavité veineuse, ce qui endommage la veine et est ensuite absorbé par elle-même.

Au bout de quelques jours, le vaisseau sanguin va se refermer et se transformer en un tissu cicatriciel qui va s’atténuer entièrement.

Un médecin pratique couramment cette procédure dans son bureau. Une anesthésie locale est disponible pour cette intervention qui prend en général une heure.

Des répercussions négatives peuvent être ressenties à la suite de ce traitement.

Signalons des contusions le long du vaisseau qui a été soigné et un enflure qui peut engendrer des maux et des érythèmes sur la partie traitée.

Il est préférable de prendre des médicaments anti-inflammatoires afin de calmer ces symptômes qui s’estomperont rapidement.

Les personnes traitées peuvent retourner chez elles le même jour après leur procédure.

Vous devez reprendre vos activités quotidiennes, mais abstenez-vous des efforts physiques intenses pour une période d’environ une semaine.

Pour stimuler la convalescence, portez des bas de contention pendant une période de sept jours ou plus.

La chirurgie veineuse endoscopique

Un médecin pratique une petite entaille à côté d’une varice et introduit une caméra minuscule à l’extrémité d’un tube fin pour naviguer à l’intérieur de la veine dans le cadre d’une opération endoscopique veineuse.

Un outil médical à la pointe de la caméra peut s’utiliser pour fermer la veine. On se tourne habituellement vers la chirurgie endoscopique des veines seulement lorsque les varices provoquent des blessures cutanées graves.

Avis: Si vous ne souhaitez pas effectuer cette opération, masquez les veines saillantes de vos jambes tout simplement !

Le délai de traitement peut aller entre demi-heure et deux heures, en fonction du nombre de veines variqueuses à soigner et de leur robustesse. On suggère généralement aux patients une anesthésie locale pour leur éviter d’avoir des malaises pendant le traitement.

Le délai de rétablissement total peut varier entre quelques jours et plusieurs mois ! Cela se détermine par la capacité du système immunitaire du patient à s’adapter.

Les interventions pour les varices peuvent s’accompagner de conséquences indésirables. Notons par exemple des infections, des hémorragies, des rougeurs, des démangeaisons et même des thrombus, bien que ceci soit très rare.

À la suite de cette action, plusieurs instructions doivent s’exécuter:

  • Évitez les conséquences négatives de la position stationnaire assise ou debout
  • Aussi, évitez le contact avec les rayons du soleil sur les zones qui ont été chirurgicalement traitées
  • revêtez des chaussettes de contention
  • Évitez de prendre des bains chauds
  • Vérifiez régulièrement les bandages pour s’assurer qu’ils sont solidement en place et exempts de toute impureté.
Voici également  Comment enlever des traces de griffures sur la peau ?

La phlébectomie ambulatoire

Pendant cette intervention, de minuscules incisions se font sur la peau du patient au-dessus de la veine à traiter.

Un crochet spécialement conçu pour la phlébectomie est inséré à l’intérieur de l’incision afin d’extraire la veine malade.

Une fois retirée, le flux sanguin peut être rétabli dans les vaisseaux sanguins proches.

Cette procédure peut prendre entre demi-heure et une heure, en fonction de l’intensité et de la quantité de veines à ôter.

Elle requiert toujours une anesthésie locale car conserver la stabilité du patient pour une intervention est très délicate ! Et aussi pour éviter toute souffrance qui pourrait induire des mouvements incontrôlés.

En général, la plupart des individus qui ont subi une phlébectomie ambulatoire sont aptes à reprendre leurs activités quotidiennes en quelques jours. Cependant, certaines personnes ont besoin de plus de temps pour se remettre et nécessitent une période plus longue de récupération.

Après une intervention médicale hors de l’hôpital, gardez un œil vigilant les jours suivants pour repérer des répercussions possibles.

Il est possible de ressentir une souffrance et une irritation au point de la blessure, une contamination, des hématomes et même une enflure.

Des directives peuvent faciliter le rétablissement suite à cette opération, y compris:

  • Ne pas porter de vêtements trop serrés à l’emplacement de l’opération chirurgicale
  • Observer les saignements et les ecchymoses proches de l’endroit où une intervention a eu lieu et contacter un professionnel de santé si nécessaire
  • Éviter de se baigner et de prendre des douches prolongées à l’eau chaude pendant une durée considérable
  • Réduire l’activité physique et s’abstenir de pratiquer toute activité sportive pendant une période prolongée.

Le stripping et ligature des veines

Dans les cas sévères de varices, la technique de stripping et de ligature des veines est appliquée. La procédure nécessite d’attacher et de retirer les veines à travers de minuscules coupures sur la peau.

Cette méthode a un taux de réussite de 80 % et se fait uniquement dans des hôpitaux ou cliniques, et non pas dans un cabinet médical.

La procédure se fait généralement sous anesthésie locale et dure environ une heure. Une fois terminée, le patient peut quitter le lieu de l’intervention et rentrer chez lui. Cependant, il faudra attendre quelques jours ou quelques semaines avant de reprendre ses activités habituelles et de se déplacer à nouveau.

Des conséquences plus graves peuvent se produire que celles mentionnées auparavant:

  • La zone opératoire est douloureuse et gonflée
  • blessures ou saignements
  • Les personnes soignées peuvent percevoir des fourmillements ou une diminution de la sensation dans la zone traitée
  • Amas de fluide sanguin
  • Les artères sont endommagées avec des blessures apparentes
  • des caillots sanguins veineux superficiels.

Pendant les 4 premières semaines après l’intervention chirurgicale, nous recommandons fortement de ne pas consommer de tabac.

Portez des bas de compression pour réduire l’enflure et l’inconfort. En plus, évitez tout genre d’activité physique vigoureuse durant les jours qui suivent.

Quelles sont les causes des varices ?

Les varices sont généralement causées par une fragilité des parois veineuses et des valves.

Logées dans les veines, de minuscules valves directionnelles s’ouvrent pour laisser passer le sang. Ensuite, ces valves se ferment afin d’empêcher une rétrogradation.

Par moments, les parois des veines s’étirent et leur élasticité diminue, ce qui compromet le bon fonctionnement de leurs soupapes. Quand elles ne sont pas en état de marche, le sang peut s’écouler et circuler à l’inverse. Si tel est le cas, le liquide s’accumule dans les veines, les rendant enflées et plus larges.

C’est difficile de saisir pourquoi les parois des veines s’étendent et les valves des veines deviennent faibles. Dans certains cas, la maladie peut se manifester sans raison identifiable ou visible.

Plusieurs facteurs peuvent augmenter le danger de développer des varices, parmi eux le plus commun sont:

  • Avoir une certaine âge
  • Une personne de votre famille a déjà été confrontée à des troubles héréditaires
  • Être en surpoids
  • S’investir dans un métier qui nécessite une grande activité physique
  • Concevoir un enfant.

L’opération des varices est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

La protection sociale enveloppe désormais toute intervention reliée aux veines variqueuses.

Voici également  Auritine Avis, Prix 2024: Arnaque ou bonne opportunité ?

Lorsque l’intervention se fait dans un hôpital, le remboursement est intégral. Cependant, si elle se fait dans un cadre ambulatoire, seulement 70% des dépenses seront prises en charge !

On estime que le prix moyen d’une intervention pour les varices varie entre 1500 € et 5000 €, selon le type de procédure choisie.

Les individus qui envisagent une intervention en milieu externe devraient prévoir un montant compris entre 450 € et 1500 €.

Comment se déroule l’opération des varices ?

A présent que vous avez une notion de la durée d’une intervention des varices, examinons plus en profondeur son déroulement !

Il y a d’autres façons pour traiter les varices !

La technique dite « éveinage » est également connue sous le nom de stripping et consiste à supprimer les veines touchées.

Les dernières techniques intraveineuses par laser ou radiofréquence sont à la mode.

Lors d’une anesthésie locorégionale ou locale complétée par une sédation, on effectue le stripping par une incision cutanée mesurant entre 1 et 1,5 cm de long au niveau du pli de l’aine et une autre incision cutanée d’une longueur de 4-5 mm soit au niveau du genou ou à la cheville. Ceci nécessite le retrait d’une partie de la grande veine saphène.

L’utilisation d’une échographie peut faciliter l’insertion d’une fibre laser ou radiofréquence de 1 à 2 mm en effectuant une ponction de la veine saphène.

Après une anesthésie locale par injection, la veine est scellée le long de sa trajectoire sans aucun inconfort. Cette méthode ne requiert pas de tranchée ni à la cuisse ni dans le creux du genou.

Une phlébectomie se fait presque toujours durant la procédure. Un crochet est employé pour retirer les veines dilatées après qu’une série de minuscules incisions aient été pratiquées sans causer aucun risque ni laisser de marque visible.

Vous devez également prendre connaissance du nombre de procédures de chirurgie des varices qui peuvent être effectuées !

Que se passe-t-il après l’opération des varices

Des contusions sont habituelles, souvent étendues, en particulier le long des pistes marquées.

Leur disparition se produit entre deux et trois semaines. Les contaminations des plaies sont rares. Les chances de phlébite sont minimes, à condition que des précautions soient prises.

La récupération de la motricité est habituellement atteinte le jour suivant. Une attelle élastique postopératoire est alors appliquée pour une durée de deux à cinq jours.

On peut remplacer ceci par des bas ou des collants de soutien médical pendant la période de rétablissement et le retour à une vie professionnelle (habituellement après 10 à 12 jours post-intervention).

Les médecins peuvent administrer des piqûres d’anticoagulants aux patients à risque de phlébite au cours des 10 premières journées.

Si vous ressentez une intense souffrance ou une enflure de la jambe par la suite, faites-le savoir à votre médecin. Une légère complication peut facilement se régler et sans effets secondaires si elle est détectée à temps.

Votre médecin vous contactera pour une consultation 10 à 12 jours après votre intervention afin d’effectuer un examen écho-Doppler pour évaluer les effets obtenus.

Si tout se passe bien, un contrôle sera mis en place un an plus tard.

Nous espérons que ce texte satisfait votre curiosité quant à la durée d’une intervention chirurgicale des varices !

FAQ

Est-ce douloureux de se faire opérer des varices ?

Cette procédure médicale nécessite l’utilisation d’une anesthésie générale ou une péridurale, une incision à l’aine et l’extraction d’une veine. Elle correspond à une longue période de récupération et est une méthode intrusive et pénible.

Quand Peut-on marcher après une opération des varices ?

Apparaître à l’après-midi du jour défini pour traiter. Une balade est préférable le soir. Prendre des douches est admissible après 48 heures et des bains sont possibles deux semaines après. Piloter une voiture peut se faire dans les deux ou trois jours qui suivent.

Pourquoi Faut-il marcher après une opération des varices ?

Encourager la marche le jour même de l’intervention chirurgicale sans trop de difficultés. Pratiquer cette activité de manière régulière pour prévenir les phlébites. Après une durée de 10 jours, on peut de nouveau reprendre des sports et des exercices physiques avec douceur.

Quelles sont les douleurs après une opération des varices ?

Suite à un traitement par AT et une opération, des difficultés neurologiques sont susceptibles de se manifester, principalement liées aux perceptions sensorielles. On peut citer par exemple la douleur neuropathique, des picotements, des engourdissements et des altérations du toucher.

Noémie Binet

auteur du site leem-media.com Noémie Binet
Noémie Binet

Je suis une passionnée de la santé et de la beauté, et j'ai créé ce blog pour partager ma passion avec le monde. Mon amour pour les soins de la peau, les astuces de maquillage, les régimes alimentaires sains et les exercices physiques n'a jamais cessé de croître.

Laisser un commentaire