Pourquoi les asiatiques ont la peau jaune ?

Noémie Binet

5/5 - (1 vote)

Une interrogation qui peut apparaître dans votre tête est pourquoi les asiatiques sont une peau jaune ?

Une notion fausse populaire à propos de la peau jaune typique des Chinois et des Asiatiques en général !

Un citoyen chinois n’est pas plus « jaune » que le même Français. Lors de l’initial rencontre entre Européens et Orientaux, aucun groupe ethnique jaune n’a été mentionné.

Explorez dans ce manuel la solution à cette interrogation et ses origines historiques !

Les chinois ont la peau jaune

L’adviser de l’empereur de Transylvanie tirait son inspiration des récits des marins portugais ! Il définissait les Chinois comme « des individus à la peau claire, avec une structure sociale… équivalente à celle des Allemands. »

Au cours du XVIIIe siècle, l’humanité s’est fragmentée en diverses ethnies.

La première allusion à la teinte jaune de la peau apparut pour une population qui se situait entre ceux du Nord, qui étaient de complexion claire ! Et ceux du Sud, qui étaient sombres.

Ces individus se désignèrent sous le surnom d’Indiens et, par la suite, de Chinois. Dans l’ouvrage d’I.F. Blumenbach, un professeur de médecine, on trouve une allusion à la:

  • Peuple de la race caucasienne à la carnation pâle
  • la race mongole à la teinte dorée, l’Américaine « brunâtre »
  • et les personnes d’ascendance africaine.

Vous désirez obtenir un teint lisse et éclatant typique des Asiatiques ? Vous trouverez ici des astuces de beauté utiles !

Les asiatiques n’ont pas exactement la peau jaune

Pu Yi, le dernier monarque chinois, a mentionné dans ses mémoires que « Un voile doré enveloppe tous ses souvenirs de son enfance ».

Tout ce que je consommais était d’une couleur citron. Aucun aspect de mon entourage n’était distinct. Les Chinois, avec leur affection pour le jaune (le Yangtze, surnommé le « Fleuve Jaune », et l’empereur mythique Jaune, tout ce qui était considéré comme grand et spirituel était jaune), ont encouragé les classificateurs européens à concocter une « race jaune » en dépit de toutes ces théories.

Toutefois, la pigmentation cutanée des Chinois n’est pas du tout dorée. Une idée erronée.

L’épouse du dernier souverain, Pu Yi, qui fut le seul à quitter la Chine pour un voyage en Europe, évoquait ses souvenirs. Elle expliquait notamment le défi qu’elle rencontrait lors de cérémonies officielles ou de réceptions.

Voici également  Folifort Avis 2023: Revue du supplément de croissance capillaire !

Elle ne pouvait pas reconnaître les visages, notamment ceux des membres de la maison de royauté et des proches de l’empereur allemand.

Les Coréens et les Japonais, qui furent les premiers à poser le pied en Europe ou dans le Nouveau Monde, considéraient cette entreprise comme étant impossible au début. Il s’agit donc là d’un a priori supplémentaire et rien de plus.

C’est bien commun de décrire ceux qui appartiennent à la race mongoloïde par le terme « peau jaune » (ou « yeux croisés » et « yeux étroits »).

Malgré cela, nous n’allons pas étudier les aspects moraux ou idéologiques de ce terme, nous nous focaliserons exclusivement sur sa dimension purement factuelle.

Il est évident que les Chinois, les Japonais, les Mongols, les Vietnamiens, les Thaïlandais et autres Asiatiques ne sont pas plus dorés que les Russes, les Britanniques ou les Français, si l’on interprète le sens littéral.

Les asiatiques n’avaient pas la peau jaune mais claire

Constatez bien que les Européens qui ont croisé la route des Chinois n’ont pas fait mention de la teinte jaunâtre de leur épiderme. »

Dans le XVIe siècle, Transylvanus, le confident impérial de l’Allemagne, décrivait les résidents de l’Empire du Milieu comme étant des personnes à la carnation claire avec une structure sociale très bien organisée – comparable à celle des Allemands.

Un autre Européen, l’Italien Andrea Corsali qui s’est rendu en Chine en 1515, fut impressionné en voyant les habitants et s’exclama « Di nostra qualita« , ce qui se traduit par « Comme nous ! ».

Pourquoi les asiatiques ont la peau jaune: l’origine de cette croyance

La perception inexacte des Asiatiques à la carnation ambrée qui s’est propagée à travers le monde a été mise en place par la science du XVIIIe siècle.

À cette période, les chercheurs ont opté pour la classification de l’humanité en catégories.

Les populations des contrées septentrionales se désignaient comme étant de teinte claire, celles des régions méridionales comme ayant la peau sombre, et un groupe intermédiaire, les Indigènes, fut préféré.

Plus tard, les Chinois s’ajoutèrent et se désignèrent comme étant de la couleur jaune ! Pour quelle raison ? Car, selon les concepteurs de cette théorie, le jaune se trouvait à la jonction entre le blanc et le noir. Johann Friedrich Blumenbach, enseignant en médecine à Göttingen, était l’une des principales personnalités de la communauté scientifique à cette époque.

Il opposait la pigmentation cutanée de la race américaine à du cuivre et celle de la race mongole à des épis de blé matures, ainsi qu’à des prunes cuites ou des peaux de citron séchées.

De plus, il a proposé que les Asiatiques avaient une teinte de peau fauve à cause de leur fréquente affliction de jaunisse. Quoi que ce soit intrigant, selon les contemporains, le professeur n’avait jamais rencontré ni Indien ni Chinois jusqu’à ce jour.

Voici également  SkinCell Avis: N’achetez pas avant d’avoir lu ceci !

Contrairement à ce que Herr Blumenbach a pu observer, lors de nos périples en Asie du Sud et du Sud-Est, nous n’avons pas vu de personnes à la carnation jaunâtre en Thaïlande, en Inde, au Népal et ailleurs. Il est donc peu probable que je rencontre ce type de personne.

Les yeux fermés des asiatiques mis à part leur peau jaune

Un autre mythe répandu concernant les Asiatiques est qu’ils ont non seulement la peau foncée, mais aussi des yeux bridés et une squint.

Cependant, la notion que les yeux en amande sont une particularité physique distincte des Mongols, des Japonais, des Chinois et d’autres peuples de race mongoloïde n’est pas correcte.

Qualifier les gens de cette ethnie de douteux est non seulement déloyal.

Cependant, de même qu’il serait erroné de dire que les personnes de race européenne ont un long nez, comme ce que certains membres du groupe mongoloïde imaginent.

L’impression que le strabisme est présent chez les Mongoloïdes n’est qu’une illusion visuelle.

Cela peut s’expliquer par le fait que les Mongoloïdes ont des nez moins proéminents, alors que les Caucasiens tendent à relier leurs nez à leurs yeux. Chez les Mongoloïdes, le nez débute plus bas, ce qui provoque une apparence que les yeux sont légèrement penchés.

La source de la conviction selon laquelle les Asiatiques ont des yeux étroits est une tromperie visuelle.

En fait, les Mongoloïdes ont une orbite plus ample que les Caucasiens.

Cependant, ils ont le pli mongoloïde sur la paupière supérieure qui occupe l’espace autour de l’œil.

Nous avons l’habitude que la mesure de l’œil et de l’orbite soit variée et stable. C’est pourquoi nous avons l’impression que les yeux des Mongoloïdes sont plus réduits que ceux des Caucasiens.

Pourquoi les Asiatiques ont-ils les yeux étroits ?

Cette particularité oculaire s’appelle épicanthe. Il s’agit d’une particularité corporelle où le repli de la paupière supérieure recouvre le bourgeon lacrymal.

On peut observer une structure corporelle distincte de l’œil, qui, ce qu’il faut savoir, est répandue non seulement chez les Asiatiques, mais aussi parmi certaines populations d’Afrique.

Aucune donnée scientifique n’explique pourquoi certaines populations ont des épicanthus.

Après avoir consulté des sources en ligne et discuté avec mes contacts, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y a un grand nombre de points de vue et de raisons à l’origine de cette particularité.

Pour une meilleure compréhension, elle peut être divisée en plusieurs classes.

Légendes et mythes dans la formation de la coupe des yeux

Une histoire chinoise raconte que Yang Di, un garçon issu d’un mariage entre une dame et un dragon divin, était le premier ancêtre des Asiatiques.

Les dragons sont des emblèmes de force et d’existence pour les Chinois.

Voici également  Comment cacher un grain de beauté ?

Notez aussi que, durant l’ère de la civilisation, de nombreuses jeunes femmes se sont offertes en sacrifice pour ce but.

Yang Di, selon la tradition orale, était unique en son genre, plus fort, plus charmant et avec un apparence distincte. On raconte qu’il avait des yeux en amande.

Les yeux étroits sont un signe d’évolution

Selon la théorie de l’évolution, les Asiatiques se sont installés dans les régions désertiques et les steppes, où les vents violents soufflent en permanence du sable.

Ainsi, après des siècles, la diversité d’épicanthe s’est propagée parmi les résidents de ces régions.

On estime aussi que les paupières rétrécies sont le produit d’un strabisme chronique.

L’Est asiatique est un lieu où le soleil apparaît plus prématurément que dans d’autres régions, comme en Europe. Cette perception visuelle est demeurée profondément ancrée dans leur patrimoine génétique.

En plus, une autre alternative existe. Une présence d’épicanthus est habituellement associée à une faible résistance et une accumulation de graisse à l’intérieur de la paupière supérieure.

De plus, l’épicanthe est une couche adipeuse. Ceux qui ont une quantité suffisante de graisse corporelle affichent un épicanthus plus visible que les autres.

Un excès de graisse faciale se voit fréquemment chez les enfants de la race mongoloïde.

Les scientifiques soutiennent que l’augmentation de graisse faciale chez les enfants est en relation à une barrière contre le froid et les conditions météorologiques sèches.

FAQ

Est-ce que les asiatiques ont la peau jaune ?

Les Asiatiques ont des teintes cutanées variées. La plus grande concentration d’individus à la carnation « dorée » se situe en Orient lointain (Chine, Japon, Corée, Indochine).

Pourquoi les asiatiques ne portent pas de jaune ?

Les Chinois accordent une grande valeur au jaune dans leur culture.

Le dernier ton est le signe du monde. Cette teinte revêt une signification capitale au sein de la culture chinoise, dénotant l’éclat, la sagacité, l’accord, la félicité et la civilisation. Le jaune est pour les souverains et est la couleur de la majesté.

Pourquoi appelé T-ON les asiatiques les jaunes ?

Les nuances de mélanine expliquent la variété de teintes de peau des Asiatiques selon la région. Parfois, les expressions « peuple jaune » , « ethnie jaune » ou tout simplement « jaune » s’employent pour désigner ces groupes.

Pourquoi les asiatiques ont le visage plat ?

Selon la majorité des théories génétiques actuelles, les fouines en Asie auraient évolué à partir d’ancêtres sibériens orientaux, qui se sont adaptés aux conditions climatiques, avec des replis qui protégeaient leurs yeux des lumières aveuglantes du soleil sur la neige et la glace.

Noémie Binet

auteur du site leem-media.com Noémie Binet
Noémie Binet

Je suis une passionnée de la santé et de la beauté, et j'ai créé ce blog pour partager ma passion avec le monde. Mon amour pour les soins de la peau, les astuces de maquillage, les régimes alimentaires sains et les exercices physiques n'a jamais cessé de croître.

Laisser un commentaire